Jean-Claude Renard

Portrait de Jean-Claude Renard.Né à Toulon en 1922, Jean-Claude Renard est un poète français réputé. Membre de plusieurs organismes dont l'Académie Mallarmé, la Société des Gens de Lettres et la Communauté Européenne des Écrivains, il a été décoré Officier de l'Ordre national du Mérite et nommé Commandeur des Arts et des Lettres.

Sa carrière de poète débute en 1945 avec la publication d'un premier recueil : Juan. Parallèlement à son activité de directeur littéraire d'abord aux Éditions du Cerf (1950-1962) puis aux Éditions Castermann (1962-1982), il ne cesse de publier recueils, essais et ouvrages de poésie pour la jeunesse.

Dans un recueil de morceaux choisis intitulé Les cent plus belles pages de Jean-Claude Renard (1983, p.10), Georges Jean écrit :

La force de cette poésie est en effet telle que, loin de fermer ses « mystères » aux incroyants ou aux agnostiques, elle creuse pour eux des portes qui, sur le plan métaphysique et moral, ouvrent à « une autre vie »...

Les écrits de Jean-Claude Renard sont effectivement animés par une quête spirituelle dans laquelle il s'efforce d'exprimer l'indicible, cette « obscurité naturelle du Mystère » qu'il évoque souvent. Parmi ses principaux recueils, citons : Cantiques pour des pays perdus (1947), Haute Mer (1950), Métamorphose du monde (1951), Fable (1952), Père, voici que l'homme (1955), Incantation des eaux (1962) Incantation du temps (1962), La Terre du sacre (1966), Le Dieu de la nuit (1973), La Lumière du silence (1978), Toutes les îles sont secrètes (1984), Sous de grands vents obscurs (1990), Ces puits que rien n'épuise (1993).

Son oeuvre, saluée par la critique, a été couronnée par de nombreux prix prestigieux tels que : Francis Jammes (1952), Sainte-Beuve (1966), Pierre de Régnier (1971), Max Jacob (1974), Guillaume Apollinaire (1978), Grand prix de poésie de l'Académie française (1988).

Jean-Claude Renard s'éteint à Paris en 2002.

La Collection

En 1974, lors des Rencontres québécoises internationales de la revue Liberté, le poète invité Jean- Claude Renard rencontre André Brochu, professeur du Département d'études françaises de l'Université de Montréal. Un même attrait pour les oeuvres de Victor Hugo rapproche les deux hommes et André Brochu invite Jean-Claude Renard à donner une conférence au Département. C'est à cette occasion que le poète décide de donner au Département d'Études Françaises de l'Université de Montréal un ensemble d'ouvrages dont il est l'auteur. L'éditeur et illustrateur Marc Pessin, ami et collaborateur proche de Jean-Claude Renard, lui donne plusieurs documents afin de nourrir ce don. Le Fonds Jean-Claude Renard, créé en 1976, a été transféré à la Bibliothèque des livres rares et collections spéciales lors du départ à la retraite d'André Brochu en 1997.

La collection se compose donc de 80 titres dont 65 sont dus à la plume de Jean-Claude Renard. Le catalogue complet de ce fonds est consultable à la Bibliothèque ou téléchargeable sur la page répertoriant les catalogues de collections.

 

Les poèmes manuscrits de Jean-Claude Renard

Le fonds possède treize poèmes manuscrits, tous illustrés par des gravures de Marc Pessin, ami et éditeur de Jean-Claude Renard. L'ensemble de ces manuscrits a été produit entre 1978 et 1980.

Chant de celui qui n'a pas de chance, 1979. Exemplaire no 4/4.

Feuillet manuscrit avec deux gravures de Pessin.

Loupe. Incantation des eaux. 1979. Manuscrit de Jean-Claude Renard, illustrés par Marc Pessin.

Chant des plantes (extrait), 1979. Exemplaire no 4/4.
Connaissance des noces, 1979. Exemplaire no 4/4.
Dit d'un livre du corps, 1979. Exemplaire no 4/4.
L'équilibre d'être, 1979. Exemplaire no 4/4.
Habitation de la mort, s.d. Exemplaire no 4/4.
Incantation des eaux, 1979. Exemplaire no 4/4.
La langue du sacre, 1979. Exemplaire no 4/4.

Feuillet manuscrit avec une gravure de Pessin.

Loupe. Chant de celui qui n'a pas de chance. 1979. Manuscrit de Jean-Claude Renard, illustrés par Marc Pessin.

Nommant, 1979. Exemplaire no 4/4.
Nul sens... sauf à venir, 1978. Exemplaire no 4/4.
Père d'or et de sel, 1979. Exemplaire no 4/4.
Pré-Juan ; Juan (extraits), 1979. Exemplaire no 4/4.
Récit 4, s.d. Exemplaire no 4/4.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un autre ouvrage remarquable du Fonds Jean-Claude Renard est le Grimoire (1975) avec ses empreintes et ses collages de l'artiste Anna Staritsky.

Livre debout entrouvert.

Loupe. Grimoire. 1975. Manuscrit de Jean-Claude Renard ; empreintes et collages de Anna Starisky. Paris : Moulin de Larroque.

 

Les publications de Jean-Claude Renard

Parmi les autres oeuvres de Jean-Claude Renard se trouvent également des ouvrages de poésie imprimée ainsi que des essais.

Double page ouverte.

Loupe. Dits d'un livre des sorts. 1978. Poèmes de Jean-Claude Renard et dessins de Fagniez. Paris : Éditions de la Différence, 1978. Fonds Jean-Claude Renard.

Pour compléter ce fonds, les copies de plusieurs documents d'archives manuscrits déposés à l'IMEC et de trois recueils de poésie imprimés ont été ajoutées.

 

Les éditions critiques sur Jean-Claude Renard

On notera enfin la présence dans la collection d'une douzaine d'ouvrages critiques sur Jean-Claude Renard regroupant thèse, communication, catalogue d'exposition et livres.

  • Alter, André. Jean-Claude Renard : choix de textes, biographie, bibliographie, portrait, fac-similés, 1966.
  • Alter, André. Jean-Claude Renard : études & témoignages, 1988.
  • Alter, André. Jean-Claude Renard : le sacre du silence, 1990.
  • Bertrand, Madeleine. Le "Juan" de Jean-Claude Renard : mythe et parodie, 1980.
  • Bibliothèque municipale de Lyon. Jean-Claude Renard : son oeuvre et ses amis poètes, peintres, graveurs, 1985.
  • Bourdil, Pierre-Yves. Le thème de la parole : commentaire de la poésie de Jean-Claude Renard, 1973.
  • Burgos, Jean. Jean-Claude Renard, ou les Secrets de la chimère, 1992.
  • Izoard, Jacques. "Juan" de Jean-Claude Renard, 1975.
  • Jean, Georges. Les 100 plus belles pages de Jean-Claude Renard, 1983.
  • Micheloup, Mariette. Jean-Claude Renard : vers la connaissance, 1971.
  • Rio, Emilio del. La faz de oro (traduction et commentaire), 1958.

Il existe en France un autre Fonds Jean-Claude Renard, constitué d'une cinquantaine de titres et conservé à la Médiathèque Philippe Vial.