Nouvelle ère pour les collections

Périodiques essentiels

L'identification des périodiques essentiels

En 2015, une vaste consultation a été menée auprès de la communauté pour déterminer les périodiques essentiels à l'enseignement et à la recherche à l'Université de Montréal. Issue d'un travail collaboratif, la méthodologie retenue pour l'analyse de la collection de périodiques combinait judicieusement une analyse bibliométrique à une consultation des professeurs, chargés de cours et étudiants des cycles supérieurs. Le résultat de cette opération est disponible dans le Rapport du Groupe de travail sur la collection de périodiques. Suite à des travaux, ce rapport a été amendé afin d'améliorer la méthodologie (voir le document).

Listes des 5 734 périodiques essentiels (accès réservé UdeM):

Nos négociations

Les résultats de l’analyse sont utilisés afin de revoir les contenus de nos abonnements aux grands ensembles de périodiques, d’après les titres essentiels qui s’y retrouvent. En général, les grands ensembles ne contiennent qu’entre 11% et 37% de titres essentiels à notre communauté.

Cela nourrit le positionnement de l'UdeM sur le rapport qualité/prix obtenu pour ses abonnements. Au moment d'établir leur tarif, les éditeurs, pour la plupart, prennent en considération la totalité des périodiques que comprend leur forfait. Les bibliothèques UdeM voient les choses différemment puisqu’elles n’incluent, dans leur appréciation du grand ensemble, que les titres répondant réellement aux besoins de leur communauté, soit ceux identifiés comme essentiels.

  • Éditeurs ayant accepté notre approche :
    • Cambridge University Press;
    • John Wiley & Sons
    • SAGE Publications Inc.
  • Éditeurs résistants:
    • Elsevier
    • Springer (déconstruction du grand ensemble au printemps 2016)
    • Taylor & Francis

Pour plus d'information sur la consultation sur les périodiques essentiels ou le fruit de nos négociations avec les éditeurs, voir nos communiqués.