Jérémie GRIARD
 

Lecture politique des Nouveaux Essais.

vendredi 1er octobre, 9h30-10h00

Résumé de la communication :

 

Les Nouveaux Essais sont pour Leibniz l’occasion de présenter une anthropologie au fondement d’une conception singulière de l’Etat et de la société. Leibniz reconnaît ainsi un instinct général de société commun à tous les animaux et aux hommes. Se réappropriant une vision aristotélicienne de la question, il fait donc de la constitution de la société le résultat de cette inclination naturelle. Toutefois, s’il suit le Stagirite au sujet de la société, Leibniz s’éloigne de lui quant à la genèse de l’Etat. La distinction entre société et Etat qu’il opère conduit à faire de son apparition non pas le résultat d’une continuité naturelle, mais d’un artifice. Néanmoins, le refus de la naturalité de l’Etat n’est pas synonyme d’un recours à un contractualisme. Non naturel, non contractuel, l’Etat ne serait qu’un moment particulier dans une nouvelle dynamique, celle qui conduit des simples sociétés à la Cité de Dieu.