Christian LEDUC
 

Difficultés de la connaissance de l'individuel dans les Nouveaux Essais

vendredi 1er octobre, 14h10-14h40

Résumé de la communication :

Leibniz revient à plusieurs reprises dans les Nouveaux essais sur une notion clef de sa philosophie, soit celle de substance. Contre Locke qui critique de manière virulente celle-ci, voulant ainsi minimiser son importance, Leibniz tente de montrer que ce concept permet de résoudre divers problèmes et de renouveler à maints égards le discours philosophique. Cette communication se penchera plus précisément sur les questions d’ordre épistémologique relatives à la substance. Pour ce faire, trois aspects seront exploités : 1/ la critique de la distinction lockéenne entre essences réelles et nominales que Leibniz juge inadéquate et qu’il propose de remplacer par la distinction entre définitions réelles et nominales; 2/ le rejet leibnizien du concept d’idée simple que Locke conçoit en tant que fondement de sa théorie de la connaissance; 3/ la question de l’individuation des êtres qui ne peut se passer d’une réflexion sur la notion de substance. De cette manière nous tenterons de montrer que le problème de la connaissance de l’individuel dans la philosophie leibnizienne doit nécessairement prendre appui sur l’élaboration d’une métaphysique de la substance.