Communiqué

Bibliothèques

Budget des collections : Situation encore difficile en 2016-2017, malgré un réinvestissement important

Plateforme Geoindex UdeMLe 22 avril 2016  L’Université de Montréal investira 750 000 $ supplémentaires dans le budget des collections en 2016-2017, et s'engage à maintenir cet apport pour les deux années subséquentes. Cet influx demeurera toutefois insuffisant pour couvrir à la fois la hausse des coûts des périodiques et l’achat d’une collection de livres à la hauteur de notre mission. L’ajout de livres récents sera par conséquent limité à l’essentiel l’an prochain. Nous faisons appel à la collaboration et la compréhension de tous les membres de la communauté.

Le maintien de nos abonnements de périodiques aurait exigé à lui seul un ajout budgétaire de 1,021 M$, soit 388 000 $ pour couvrir l’inflation des coûts des abonnements et 633 000 $ pour compenser la faiblesse du dollar canadien. Nous faisons l’hypothèse, pour atteindre l’équilibre budgétaire, que la performance de notre devise sera supérieure aux prévisions des grandes banques. Il s’agit d’un ultime espoir pour repousser de nouvelles annulations d’abonnements.

Nos efforts de rationalisation et nos négociations serrées avec les éditeurs commerciaux ont permis d’épargner des sommes importantes, et conséquemment, de gagner du temps, mais le modèle actuel de l'édition savante continue de plomber ces efforts.

La Direction des bibliothèques, tout comme l'Université, s’attelle à réduire ses dépenses de nature administrative. Au total, entre 2005 et 2016, les effectifs de la Direction des bibliothèques ont diminué de 20 %, soit l’équivalent de 61 postes, bien que la clientèle étudiante n’ait pas cessé de s’accroître et que nous desservons deux nouveaux édifices (Campus de Laval et Avenue du Parc).

L’Université et l’équipe des bibliothèques sont conscientes des impacts que cette situation occasionne sur l’enseignement et la recherche. Le réinvestissement gouvernemental annoncé récemment pourrait se traduire par des sommes supplémentaires en cours d’année. Entre-temps, les étudiants, les professeurs et les chargés de cours peuvent utiliser le service de Prêt entre bibliothèques pour obtenir les livres nécessaires à leurs travaux. Les Bibliothèques continueront de prendre en charge les frais reliés à ce service.

Pour en savoir plus :


Richard Dumont, directeur général, Direction des bibliothèques

Les commentaires et suggestions sur cette nouvelle ou sur l'ensemble des services offerts aux bibliothèques sont toujours les bienvenus.