Communiqué

Bibliothèques

Nouveau rattachement pour Érudit

Érudit L’équipe d’Érudit est rattachée administrativement au directeur général de la Direction des bibliothèques depuis le 1er juin 2018.

Le 18 juin 2018 – L’équipe d’Érudit est rattachée administrativement au directeur général de la Direction des bibliothèques, M. Richard Dumont, depuis le 1er juin dernier. Il prend ainsi le relais du Bureau de la Recherche – Développement – Valorisation (BRDV).

« Depuis 2011, j’ai été un témoin privilégié de la contribution remarquable du BRDV à l’évolution d’Érudit, la plus importante plateforme de production, de diffusion et de préservation de ressources francophones en sciences humaines et sociales en Amérique du Nord. Je suis très heureux de m’y associer encore plus étroitement et d’œuvrer de concert avec Mme Tanja Niemann, la directrice générale d’Érudit, à l’essor d’une solution viable pour l’édition savante », mentionne Richard Dumont. Par ailleurs, il souligne que les deux unités sous sa responsabilité sont indépendantes administrativement l’une de l’autre, mais qu’elles mettront à profit leurs expertises complémentaires, tout en favorisant une libre circulation des savoirs.

Mme Marie-Josée Hébert, vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation, et Mme Louise Béliveau, vice-rectrice aux affaires étudiantes et aux études, unissent leur voix pour remercier M. Dumont d’avoir accepté de relever ce nouveau défi. Elles rappellent que la mission des bibliothèques universitaires se situe au carrefour de l’enseignement et de la recherche. « M. Dumont est bien au fait des enjeux d’Érudit. Il siège depuis plusieurs années maintenant à son conseil d’administration et accompagne le Consortium Érudit dans la mise en place d’un nouveau modèle de publication scientifique. Le rattachement administratif d’Érudit au directeur général des bibliothèques nous apparaissait tout à fait naturel. » ajoute Mme Louise Béliveau. « La Direction des bibliothèques et mon vice-rectorat collaborent déjà sur plusieurs fronts entourant l’interconnexion des savoirs, notamment en ce qui a trait à l’édition savante et à la gestion des données de recherche. Ce changement organisationnel intensifiera cette complicité d’autant plus qu’Érudit est l’un des projets structurants de recherche de notre Université. » se réjouit Mme Marie-Josée Hébert.

L’Université de Montréal réaffirme sa volonté de poursuivre résolument sa contribution à la transformation du système de communication savante au Canada, elle qui a été la première université canadienne à répondre à l’Appel de Jussieu en décembre 2017.


Les commentaires et suggestions sur cette nouvelle ou sur l'ensemble des services offerts aux bibliothèques sont toujours les bienvenus.