Jean-Guy Provost

Dr Jean-Guy ProvostNé en 1919 du mariage de Léon Provost et de Clara Beaulieu, Jean-Guy Provost a grandi à Outremont et y a reçu la majeure partie de son éducation. Il débute en 1942 des études en médecine à l’Université de Montréal où il obtient son doctorat en 1947.

En 1948, il se marie avec Marie-Andrée Desroches, fille d’un médecin et d’une infirmière exerçant à Sainte-Rose de Laval. Le couple aura quatre enfants. Pendant plus de vingt ans, il pratiquera la médecine à titre d’anesthésiste, notamment à l’Hôpital Sainte-Justine et au Petit Hôpital de Rosemont (angle Cartier et Rosemont).

À la fin des années 1960, au tournant de la cinquantaine, Jean-Guy Provost délaisse sa spécialité pour se consacrer à la gérontologie. Dès lors, il visite à toute heure nos aînés. S’il fréquente assidument la Maison du Père, le Foyer Rousselot, le Centre Émilie-Gamelin, les Petits Frères des pauvres et même la Prison de Bordeaux, il se déplace aussi fréquemment à domicile, du moins jusqu’à  ce que la maladie le force à interrompre ses activités. Il meurt presque aussitôt en 1990.

Parmi ses petits-enfants, Gabrielle Provost poursuit la tradition familiale. Elle est actuellement étudiante en psychiatrie à l’Université de Montréal.

La Collection

La collection du Dr Jean-Guy Provost est constituée d'une bibliothèque forte de plus d’une centaine de volumes traitant de médecine et qui a la singulière particularité d’avoir été transmise au cours des derniers siècles par des générations de chirurgiens et de médecins - du 18e siècle en Nouvelle-France jusqu'au 20e siècle québécois. Dans ce petit ensemble, les ex-libris de pas moins de 10 chirurgiens ayant oeuvré au 18e siècle ont été retrouvés. Ce patrimoine documentaire québécois unique a été sauvegardé grâce à la fille du Dr Provost, Madame Anne Provost, qui a eu la présence d'esprit de l'offrir à une institution patrimoniale plutôt que de procéder à la dispersion de ces livres auprès de divers intervenants.