Rapport annuel 2020-2021 des bibliothèques de l’UdeM
Mot de la directrice générale

Mot de la directrice générale

La double vie des bibliothèques/UdeM

Ce rapport annuel porte sur un chapitre singulier de notre histoire, durant lequel nous avons rivalisé d’imagination et d’ingéniosité afin de continuer d’offrir la richesse et l’intégrité de nos services à notre communauté, à cheval entre le déploiement d’un environnement de service entièrement numérique et nos espaces sécurisés. Chaque page de ce rapport regorge d’initiatives colorées par la résilience et la bienveillance de notre équipe. Cette dernière a été à la fois innovante, professionnelle, dynamique et dévouée. Jour après jour, elle a démontré un sens accru du service ainsi qu’un engagement entier et inébranlable envers les usagers et usagères. En effet, les besoins de la communauté ont prévalu à tout moment, même lorsque les Bibliothèques devaient s’adapter aux situations évolutives sur les campus de l’UdeM.

L’année 2020-2021 s’est terminée en beauté pour l’équipe des bibliothèques/UdeM qui s’est vu attribuer le Prix du recteur 2021 dans la catégorie Collaboration. Ce prix, qui récompense la cohésion et les efforts permettant une performance exceptionnelle dans l’atteinte d’un objectif commun ou la réussite d’un projet, souligne cette disposition naturelle à la collaboration qui fait indéniablement partie de l’ADN des personnes qui travaillent en bibliothèque.

Je tiens à remercier ma formidable équipe pour son agilité, sa réactivité, son audace, sa créativité, son ouverture, qualités essentielles au succès de cette traversée historique.

Stéphanie Gagnon

COVID-19

COVID-19

Grands jalons

13 mars 2020 : Décret ministériel déclarant l’urgence sanitaire au Québec. L’UdeM suspend ses activités d’enseignement.

14 mars 2020 : Fermeture des bibliothèques/UdeM jusqu’à nouvel ordre.

16 mars 2020 : Mise en place de l’offre de services à distance.

16 mars 2020 : Publication, par les bibliothèques/UdeM, d’un guide sur les ressources éducatives libres.

17 mars 2020 : Reprise du travail par le personnel de l’UdeM, mais à distance. Les bibliothèques/UdeM maintiennent en ligne les formations qui étaient prévues pour les cours et leur service de référence virtuelle. Une opération de livraison de documents est mise en place.

17 mars 2020 : Intégration des bibliothécaires aux cellules pédagogiques mises sur pied par le Centre de pédagogie universitaire (CPU).

17 mars 2020 : Prêt d’environ 220 ordinateurs du parc informatique des bibliothèques/UdeM aux étudiants et étudiantes pour leur permettre de terminer leur session à distance.

18 mars 2020 : Intégration à la cellule de crise du CPU pour accompagner le corps professoral dans la modification de son mode d’enseignement.

18 mars 2020 : Publication de la FAQ - Coronavirus sur le site web des bibliothèques/UdeM.

21-25 mars 2020 : Opération spéciale de livraison de documents imprimés.

Mars 2020 : Contribution des bibliothèques/UdeM au contenu sur les questions de droit d’auteur en contexte numérique et sur le soutien informatique offert aux étudiants et étudiantes par les bibliothèques/UdeM à la section web du CPU.

6 mai 2020 : Offre d’un webinaire sur la propriété intellectuelle dans les cours en ligne destiné à la communauté enseignante.

19 mai 2020 : Création et mise en ligne du guide Ressources sur la COVID-19 pour appuyer la recherche. Plusieurs guides disciplinaires ont aussi intégré des contenus sur la COVID-19 propres aux champs du savoir concernés.

15 juin 2020 : Emprunt et numérisation de documents de nouveau possible dans les Bibliothèques.

28 août 2020 : Ouverture des portes des Bibliothèques pour l’étude sur place et l’emprunt des collections imprimées, dans le respect des mesures sanitaires. Une signalisation invite la communauté à respecter la règle d’une seule personne à la fois dans chaque section de rayonnage.

16 septembre 2020 : Reprise du service de prêt entre bibliothèques.

2 octobre 2020 : Accès aux Bibliothèques sur réservation seulement.

19 octobre 2020 : Port du couvre-visage obligatoire dans les Bibliothèques lors des déplacements.

Début janvier 2021 : Reprise du service de traitement d’urgence pour les documents des réserves de cours.

10 janvier 2021 : Ajustement des heures de fermeture en raison du couvre-feu.

19 janvier 2021 : Port obligatoire en tout temps du masque de procédure en bibliothèque (sauf dans les salles de travail individuel).

6 mars 2021 : Possibilité de réserver, les samedis, deux salles de travail en équipe dans deux bibliothèques du réseau.

15 mars 2021 : Levée de la restriction d’accès aux rayonnages pour l’ensemble des bibliothèques/UdeM et retour aux horaires normaux à la suite des annonces gouvernementales.

7 avril 2021 : Fermeture des salles de travail en équipe et resserrement des heures d’ouverture, en raison du resserrement des mesures sanitaires annoncé par le gouvernement du Québec pour la région de Montréal.

Hiver 2021 : Participation aux groupes de travail mis sur pied par la Faculté des arts et des sciences pour réfléchir à l’après-COVID.

Automne 2020 et hiver 2021 : Ajustement des heures d’ouverture selon les annonces gouvernementales.

Employée à l'accueil de la BLSH

Tous ces changements ont été possibles grâce à l’extraordinaire capacité de résilience et d’adaptation de chaque membre du personnel de la Direction des bibliothèques. Chaque direction, chaque équipe s’est investie dans la transformation des services et a fait preuve de créativité, de dévouement et de professionnalisme. L’addition des actions mises en place par chaque membre de l’équipe a permis aux Bibliothèques de rapidement ajuster leur offre de services et de ressources pour soutenir à distance ou en présentiel – selon le moment de l’année – les membres de la communauté UdeM. Les équipes ont implanté des solutions qui ont été maintes fois revues suivant l’évolution des consignes sanitaires de la Santé publique du Québec et de l’Université de Montréal.

Accès aux espaces : un nouveau modèle

L’accès aux lieux et aux collections physiques a été suspendu le 13 mars 2020.

Pour respecter les mesures sanitaires et assurer la sécurité de tous lors de la rentrée 2020, les Bibliothèques ont adapté leurs lieux en réduisant le nombre de places d’étude pour tenir compte des règles de distanciation. Les salles de travail en équipe ont été transformées en salles individuelles et les points de service ont été dotés d’écrans de plexiglas.

Employée et usagère au comptoir de référence

Lorsque la Ville de Montréal est passée en zone rouge à l’automne, les Bibliothèques ont dû revoir leur mode d’accès. Elles ont innové en instaurant un système de réservation de place (avec une vérification à l’entrée des bibliothèques) pour permettre aux membres de la communauté UdeM de venir travailler ou étudier en bibliothèque tout en assurant un contrôle sur l’occupation des lieux. Le port du masque est devenu obligatoire pour tous et toutes. Ainsi, durant la pandémie, les bibliothèques/UdeM ont pu maintenir des espaces d’étude paisibles et un accès stable à Internet à ceux et celles qui en avaient besoin. Elles ont tout mis en œuvre pour offrir un environnement sécuritaire pour le personnel et les membres de la communauté UdeM.

Accès aux ressources et transformation des services

Employée au comptoir de prêt de la BLSH

Après avoir prêté environ 220 ordinateurs du parc informatique des Bibliothèques à des membres de la communauté étudiante pour leur permettre de terminer leur session à distance, les bibliothèques/UdeM ont mis en place une procédure spéciale de prêt pour les documents imprimés et audiovisuels.

Les usagers et usagères ont pu, dès le 15 juin 2020, réserver leurs documents et venir les récupérer sur rendez-vous au comptoir de la bibliothèque de leur choix. Ils ont également pu faire des demandes de numérisation d’articles ou de chapitres de livres et se les faire acheminer par courriel. L’accès aux rayons est redevenu possible sans restriction le 15 mars 2021. Le service de numérisation et de réservation a été poursuivi pour ceux et celles qui le désiraient.

En plus de disposer d’une collection de ressources numériques regroupant plus de 92 000 titres de périodiques et 650 000 livres, les bibliothèques/UdeM ont fait connaître à la communauté des ressources documentaires temporairement mises à sa disposition gratuitement par les grandes maisons d’édition en raison de la pandémie. Elles ont travaillé à trouver des solutions de remplacement pour différents besoins, dont les réserves de cours, et ont dégagé un budget spécial pour l’achat de livres électroniques.

Dès le début de la pandémie, les bibliothèques/UdeM ont donné accès à distance aux logiciels installés sur les ordinateurs de son parc public (ArcGIS, Adobe Acrobat Pro, Adobe Creative Cloud, SPSS, Stata, Amos, SAS, Mathematica et Antidote). Plus de 19 200 connexions ont pu être ainsi faites.

Logo du service de clavardageL’offre de services a principalement migré en mode virtuel. Le service de clavardage et de référence virtuelle ont pris leur envol, ainsi que le soutien informatique en ligne. Alors qu’il venait de changer de plateforme en 2020, ce service a répondu à plus de 23 313 questions durant l’année, comparativement à 3 897 en 2019-2020.

En période de pandémie, les formations des bibliothèques/UdeM ont été offertes uniquement en mode virtuel. Certaines ont été enregistrées et rediffusées sur la chaîne YouTube des bibliothèques/UdeM et accessibles à partir du site web. Pour les 38 webinaires disponibles, on a compté près de 35 000 visionnements. Quant aux formations intégrées aux cursus, elles ont été bonifiées par l’intégration de pratiques pédagogiques innovantes adaptées à l’enseignement en ligne.

Résumé des services transformés

  • Formations virtuelles en direct : 967 webinaires pour 21 037 personnes.
  • Publication des enregistrements de certaines formations sur YouTube pour un accès en différé (38 vidéos déposées, 34 938 vues).
  • Connexion à distance aux ordinateurs publics pour l’utilisation de logiciels normalement disponibles en bibliothèque seulement.
  • Prêt des ordinateurs portables aux étudiants et étudiantes.
  • Collecte de documents imprimés.
  • Intensification de l’acquisition de titres en version électronique.
  • Renouvellements automatiques des emprunts.
  • Augmentation des demandes de numérisation d’articles et de chapitres de livres effectuée dans le respect de la loi sur le droit d’auteur.
  • Maintien du service de PEB pour les documents électroniques.
  • Soutien pour répondre à la croissance accrue de la référence à distance et du soutien informatique à distance.

Importance de la communication

Les bibliothèques/UdeM ont utilisé tous les moyens dont elles disposaient pour que les membres de la communauté soient informés de l’évolution de la situation :

  • Utilisation des médias sociaux des bibliothèques/UdeM (Facebook et Twitter).
  • Mise à jour constante des informations sur la FAQ - Coronavirus du site web des Bibliothèques et sur celle de l’UdeM.
  • Publication d’avis sur le site web des bibliothèques/UdeM.
  • Publication d’un article lors de la rentrée.
  • Refonte du guide Première fois aux bibliothèques/UdeM? et des pages d’activités d’accueil.
  • Campagne d’affichage pour présenter les nouvelles règles en bibliothèque et assurer le respect des consignes sanitaires en vigueur.

Aussi, elles ont pu compter sur la collaboration du Bureau des communications et des relations publiques (BCRP) pour relayer l’information à la communauté UdeM sur les réseaux sociaux.

Milieu de travail transformé

Malgré la pandémie, plusieurs activités internes ont été maintenues :

  • Poursuite du Programme des conférences-midi de la Direction des bibliothèques en mode virtuel pour le personnel.
  • Série de trois conférences présentées en mode virtuel sur le thème Initiatives autochtones en bibliothèques pour le personnel.
  • Poursuite des activités en mode virtuel du Club d’échanges savants des bibliothèques/UdeM pour les bibliothécaires et les techniciens et techniciennes en documentation.
  • Multiples formations virtuelles offertes pour initier les membres du personnel aux nouveaux outils mis en place durant l’année et multiples rencontres d’échanges sur le soutien pédagogique à distance.
  • Présentations en mode virtuel aux membres du personnel des bibliothèques pour les tenir informés des nouveaux services et espaces.
  • Défi photo de décembre pour le personnel des bibliothèques/UdeM : 130 photos soumises sur le thème de décembre. Prix de participation remis le 17 décembre 2020 à l’occasion d’un Zoom festif.
  • Célébrations de Noël tenues en mode virtuel dans les différents secteurs.

Signature UdeM

Signature UdeM

« Développer une Signature UdeM, c’est avoir une identité affirmée, notamment par des programmes distinctifs permettant aux diplômés d’être mieux préparés à une vie professionnelle et à un engagement citoyen en phase avec l’évolution de la société. C’est permettre aux diplômés de se distinguer par la maîtrise de leur discipline, de connaissances connexes et de compétences générales. »

Plan d’action 2016-2021 - Transcender les frontières

Soutien à la réussite et à la recherche aux cycles supérieurs

Être à l’écoute des cycles supérieurs

En plus des formations offertes aux étudiants et étudiantes des cycles supérieurs et de la mise en place d’un nouveau modèle Word de thèses et mémoires, le réseau des bibliothèques/UdeM continue de développer des projets pour mieux soutenir la communauté étudiante des cycles supérieurs.

Espaces dédiés

Étudiante en rédactionPour répondre à la demande de la communauté étudiante des cycles supérieurs, des places de travail regroupées leur ont été réservées dans les bibliothèques ÉPC,
Lettres et sciences humaines, Marguerite-d’Youville, Musique et Sciences. En période de pandémie, il leur était possible d’avoir accès à ces places en utilisant le système de réservation.

Blitz de rédaction

La communauté étudiante des cycles supérieurs de la Faculté de l’aménagement a été conviée à trois séances Zoom pour participer à des matinées de rédaction. Chaque matinée était découpée en trois segments et prévoyait une longue pause permettant des échanges afin de briser l’isolement. Ces activités ont été organisées conjointement par la Bibliothèque d’aménagement et le Comité des études supérieures de la faculté.

Bourse Geneviève-Bazin

La Bibliothèque des livres rares et collections spéciales (BLRCS) a pu remettre, pour une troisième année consécutive, la bourse Geneviève-Bazin. La lauréate 2020 est Mme Vicky Beaudette, doctorante en traductologie du Département de linguistique et de traduction, pour son sujet de recherche portant sur les autotraductions de Gustave Francq (1871-1952), un militant syndical du début du 20e siècle au Québec. D’une valeur de 2 000 $, cette bourse a été créée par Mme Marie Bazin en l’honneur et à la mémoire de sa sœur Geneviève Bazin, première chef du Service des livres rares et collections spéciales, l’ancêtre de l’actuelle BLRCS.

Rayonnement de l’équipe des bibliothèques/UdeM

Partager les savoirs et les expertises

Le personnel des bibliothèques/UdeM a contribué au partage de ses connaissances en publiant des articles, en agissant à titre de conférencier et conférencière lors de congrès, de conférences, de colloques, d’animations de webinaires au Bureau de coopération interuniversitaire (BCI), en offrant des webinaires dans le cadre de cours ou encore par sa contribution à une communication savante à titre d’auteur ou autrice, ou par des entrevues dans les médias.

Nouvelles implications

Un bibliothécaire a été nommé membre du Comité de rédaction de Politique et Sociétés, la revue de la Société québécoise de science politique (SQSP).

Une gestionnaire a été nommée vice-présidente de l’Association des bibliothèques de la santé du Canada.

Une gestionnaire s’est jointe au Comité de gouvernance de la fabriqueREL, une initiative de ressources éducatives libres québécoise financée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES).

Une gestionnaire participe aux travaux du Comité consultatif canadien sur les identifiants pérennes (CCCPID), à titre de représentante du Bureau de coopération interuniversitaire (BCI). Le CCCPID a notamment le mandat d’aviser DataCite Canada et ORCID-CA des tendances internationales et des pratiques émergentes quant à l’utilisation des identifiants pérennes (PIDs), ainsi que d’élaborer et de promouvoir une stratégie de mises en œuvre nationales de PIDs.

Une directrice participe aux travaux du Groupe de travail sur les mémoires et thèses en format non traditionnel mis en place par le Conseil des études supérieures et postdoctorales.

Une directrice est membre du Groupe de travail sur le développement de l’offre de formation sur la conduite responsable en recherche, sous l’autorité de la Sous-commission de la recherche de l’UdeM.

Plusieurs bibliothécaires ont participé aux groupes de réflexion mis en place, à l’hiver 2021, par le Carrefour des stratégies numériques d’enseignement et d’apprentissage de la Faculté des arts et des sciences sur les thématiques suivantes : situation après la COVID-19, engagement étudiant, solutions libres et ouvertes et auxiliariat.

Une bibliothécaire et une directrice ont participé à la Table de travail sur la gestion des données de recherche mise en place par le Vice-rectorat à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation (VRRDCI).

Organisation d’activités de partage de connaissances

L’équipe de la Bibliothèque des sciences a collaboré activement à l’organisation du 30e Symposium du Département des sciences biologiques de l’Université de Montréal. Initialement prévu en mars 2020, cet événement a finalement pu se tenir en novembre 2020 en mode virtuel.

Laboratoire d’innovation

Laboratoire d’innovation

« Développer des thématiques transversales qui mettent à contribution la recherche et l’enseignement pour trouver des solutions aux problèmes mondiaux et accroître notre impact sur la société»

Plan d’action 2016-2021 - Transcender les frontières

Soutien à la formation et à l’apprentissage

Développer les compétences informationnelles

Formation en ligne ouverte à tous

Depuis la fin de l’été 2020, les bibliothèques/UdeM offrent le cours BONICI – Repérer et gérer l’information. D’une durée de 25 heures, ce cours en ligne est destiné principalement à la communauté étudiante du 1er cycle.

Tuile de promotion du cours BONICI

Il porte sur six apprentissages :

  • Maîtriser les outils et stratégies de recherche;
  • Évaluer ses sources;
  • Citer sans plagier;
  • Respecter les droits d’auteur;
  • Gérer ses références et bibliographies;
  • Faire de la veille informationnelle.


Ce cours non crédité est un MOOC (Massive Open Online Course - Formation en ligne ouverte à toute la communauté) et sa réussite donne droit à une attestation. L’inscription se fait à partir d’EDUlib, une plateforme de cours universitaires en ligne gratuits et ouverts à tous et toutes. Ce cours est le fruit d’une collaboration entre la Direction des bibliothèques, la Faculté des arts et des sciences de l’UdeM (FAS), le Centre de pédagogie universitaire (CPU) et Paul Gendreau, professeur à l’École de psychoéducation. Il a été financé grâce au programme de développement de cours en ligne, hybrides et de MOOC du Vice-rectorat aux affaires étudiantes et aux études.

De plus, les bibliothèques/UdeM ont contribué au MOOC Introduction à la science des données sociales avec R. S’adressant aux personnes désireuses de se familiariser avec la science de données, cette formation de sept modules est gratuite et ouverte à tous et toutes sur le site EDUlib de l’UdeM. En ligne et asynchrone, ce cours a été élaboré par Éric Lacourse (directeur scientifique) grâce au soutien de Praxis (Centre de formation professionnelle de la Faculté des arts et des sciences), du Centre de pédagogie universitaire (CPU) et des bibliothèques/UdeM.

Droit d’auteur

En 2020, les bibliothèques/UdeM ont doté un poste de bibliothécaire spécialisé en droit d’auteur pour bonifier l’offre de soutien dans ce domaine.

Soutien à la recherche

Optimiser l’offre de services

Soucieuses de répondre aux besoins de leur communauté de recherche, les bibliothèques/UdeM ont mis en ligne un nouveau portail de soutien à la recherche contenant une offre de guides enrichie. Ce portail propose deux modes de navigation, soit par les six étapes de la recherche ou par thématiques.

En prévision de l’adoption de la Politique des trois organismes sur la gestion des données de recherche qui a eu lieu en mars 2021, les bibliothèques/UdeM ont poursuivi le développement de leur offre de service pour la gestion des données de recherche.

Tout au long de l’année, les bibliothèques/UdeM ont collaboré de manière soutenue au bulletin d’information du Centre de recherche en santé publique. Lancé en avril 2020, ce bulletin, destiné aux gestionnaires ainsi qu’aux praticiens et praticiennes, vise à répondre aux questions de santé publique liées à la pandémie de COVID-19. Depuis sa première parution, plus d’une soixantaine de personnes ont participé à sa rédaction. Les bibliothèques/UdeM y contribuent grâce à leur expertise en méthodologie de recherche d’information et de gestion des résultats de recherche documentaire.

Soutien au libre accès

Participer à la démocratisation du système de communication savante

Tuile promotionelle pour la Politique de l’UdeM sur le libre accèsRetardé en raison de la pandémie, le lancement de la Politique de l’Université de Montréal sur le libre accès aux publications savantes par le Vice-rectorat à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation (VRRDCI) a eu lieu à l’hiver 2021. Cette politique est née d’une collaboration entre Vincent Larivière (professeur titulaire à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’UdeM, conseiller spécial et vice-recteur associé au Vice-rectorat à la planification et à la communication stratégiques et expert en la matière), le Bureau des communications et des relations publiques, et les bibliothèques/UdeM.

Cette politique a pour but d’encourager la diffusion du savoir, de mettre en valeur les résultats de la recherche et de formaliser le droit et l’obligation des membres de la communauté universitaire en matière de libre accès. Qu’elles soient le résultat d’une recherche subventionnée ou non, les publications doivent être diffusées en libre accès ou déposées en libre accès sur une plateforme telle que le dépôt institutionnel Papyrus.

À l’occasion de la Semaine internationale du libre accès, qui avait pour thème cette année l’équité et l’inclusion, les bibliothèques/UdeM ont offert le webinaire Publier en libre accès : c’est plus facile que vous ne le croyez!

En 2020-2021, les documents du dépôt institutionnel Papyrus ont été téléchargés plus de 4,1 millions de fois. Mis à la disposition de la communauté depuis 2005, Papyrus héberge plus de 24 000 documents. Il accueille les thèses et les mémoires produits par la communauté des cycles supérieurs, les publications du corps professoral et de certains centres affiliés, ainsi que des collections de travaux de la communauté étudiante.

Initiatives en libre accès

Dans le but de contribuer à la transformation de l’édition savante, les bibliothèques/UdeM ont apporté, en 2020-2021, leur soutien financier à cinq nouvelles initiatives en libre accès :

Peer Community In
Peer Community In (PCI) est un système ouvert de révision et de recommandation par les pairs pour les prépublications. Ses différents comités, auxquels participent des chercheurs et chercheuses de l’UdeM, ont révisé plus d’une centaine de manuscrits d’articles diffusés par la suite dans des dépôts institutionnels ou disciplinaires. PCI a reçu le Prix Innovation de Liber en 2020.

Public Knowledge Project
Public Knowledge Project (PKP) est une initiative de recherche et de développement universitaire qui développe des logiciels libres dans le but d’améliorer la qualité et la portée de l’édition savante. PKP est connu pour son Open Journal Systems (OJS), utilisé par plus de 9 000 revues et implanté à l’UdeM.

Directory of Open Access Book
Directory of Open Access Book (DOAB) est un répertoire numérique de livres revus par les pairs en libre accès. Les métadonnées de DOAB peuvent être moissonnées et intégrées à des catalogues de bibliothèques. À ce jour, DOAB renferme des liens vers près de 33 000 titres, dont plus de 6 000 en français, tous intégrés à l’outil de recherche Sofia.

Open Access Publishing in European Networks
Open Access Publishing in European Networks (OAPEN) gère la plateforme OAPEN Library, un dépôt central pour l’hébergement et la diffusion de livres en accès libre. L’organisme collabore avec DOAB et OpenEdition pour mettre en place un service de découverte de livres en accès libre.

OpenCitations
OpenCitations est une organisation qui se consacre à la publication de données bibliographiques et de citations ouvertes en utilisant les technologies du web sémantique. OpenCitations Corpus est une base de données bibliographiques et de citations ouvertes et téléchargeables. Elle contient des informations sur environ 14 millions de liens de citations vers plus de 7,5 millions de ressources citées provenant de plusieurs maisons d’édition.

Éducation ouverte

En plus d’être un partenaire actif de la fabriqueREL, un projet financé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour faire connaître les ressources éducatives libres (REL), et d’accompagner le corps professoral dans la création de REL, les bibliothèques/UdeM ont présenté, à l’automne 2020, deux webinaires sur la formation à distance et les REL.

Collections

Enrichir la collection de ressources électroniques

En période de pandémie, l’achat de documents en format électronique s’est notablement intensifié.

Achat d’archives de périodiques électroniques

Étudiante lisant un texte à l'écranLes bibliothèques/UdeM ont enrichi leur collection d’archives de périodiques électroniques JStor en acquérant les collections Arts & Sciences. Par l’acquisition de ces collections, elles assurent un accès pérenne à près de 600 titres de périodiques dans diverses disciplines.

Livre électronique de langue française, une priorité

Les bibliothèques/UdeM ont profité du Mois de la francophonie pour annoncer l’ajout de milliers de livres numériques de langue française à leur inventaire. L’ajout de ces collections s’inscrit dans la volonté des bibliothèques/UdeM d’offrir à leur communauté un riche fonds documentaire numérique francophone. Les divers programmes d’achat basés sur les données ont permis d’offrir plus de 280 000 livres numériques à la communauté UdeM. Cette dernière a maintenant accès à Prêt numérique, dont près de la moitié des livres sont québécois, aux livres numériques des Presses de l’Université de Montréal, de l’Université Laval et de l’Université du Québec, et des Éditions L’Harmattan. Les bibliothèques/UdeM ont également lancé un nouveau programme d’achat basé sur les données probantes (EBA) avec la collection Numérique premium, constituée de plus de 3 800 titres d’éditeurs français.

Nouvelles ressources électroniques

Pour permettre à leur communauté d’atteindre une plus grande autonomie informatique, les bibliothèques/UdeM se sont abonnées à la Bibliothèque numérique ENI (éditeur ENI). Réservés à la communauté UdeM, les quelque 900 livres électroniques et 300 vidéos d’autoformation permettent d’apprendre des langages informatiques (Python, Java, HTML, CSS, etc.), de se familiariser avec des outils informatiques (Docker, Camtasia, Linux, etc.) et d’avoir accès à de la documentation diversifiée. La Bibliothèque numérique ENI offre aussi la collection La Fabrique, qui propose des livres sur les outils de type Makerspaces (impression 3D, Raspberry Pi, etc.).

Les bibliothèques/UdeM soutiennent la pratique clinique de la communauté de médecine vétérinaire en lui offrant maintenant l’accès à deux nouvelles ressources :

  • Plumb’s Veterinary Drugs, une base de données incontournable permettant de consulter des monographies de médicaments d’usage vétérinaire, avec dosages recommandés pour divers types d’animaux;
  • VetCompanion, un outil de pratique factuelle facilitant la prise de décision clinique en médecine des animaux de compagnie, avec plus de 300 sujets cliniques répertoriés. Chaque sujet clinique renseigne sur les causes, facteurs de risque, diagnostics, traitements, suivis et pronostics.

Modèles anatomiques du corps humain en prêt Modèle anatomique d'un crâne humain

La Bibliothèque de kinésiologie prête quatre modèles anatomiques du corps humain pour compléter la documentation et favoriser l’apprentissage de l’anatomie descriptive et fonctionnelle dans les sciences de la santé. Les quatre modèles (crâne, main, pied et articulation des genoux) peuvent être empruntés pour une durée de trois heures et manipulés sur place.

Faciliter l’accès

Favoriser l’accès aux collections

Depuis mars 2021, la Bibliothèque de droit a abandonné la classification Roy, utilisée depuis plus de 60 ans, pour passer au système de classification Library of Congress. Grâce au travail de la Direction du traitement documentaire et métadonnées, cette nouvelle classification permettra d’uniformiser le traitement des documents avec les autres établissements universitaires et, surtout, d’utiliser une classification vivante offrant de nouveaux sujets en droit.

Actions entourant l’équité, la diversité et l’inclusion

Mettre nos services au profit de la communauté

Équité, diversité et inclusion (EDI)

En réponse au Plan d’action UdeM 2020-2023 - Pour l’équité et l’inclusion et au Plan d’action 2020-2023 - La Place aux Premiers Peuples, la Direction des bibliothèques a désigné un membre de son équipe pour porter les enjeux relatifs à l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI). Son mandat sera de s’assurer que les pistes des plans d’action soient prises en compte aux bibliothèques/UdeM.

Accessibilité des services et espaces

Salle de travail adaptée aux personnes en situation de handicap

Clavier et planche tactile brailleLa Bibliothèque des sciences offre maintenant une salle de travail adaptée aux personnes en situation de handicap qui met notamment à leur disposition des ordinateurs avec plage tactile braille, le logiciel Zoomtext (logiciel d’agrandissement), le téléagrandissement, la reconnaissance optique de caractères et un système de synthèse vocale pour personnes voyantes ayant des troubles de lecture. Un appareil multifonction adapté leur est réservé, et le mobilier est également adapté pour les personnes en fauteuil roulant.

De plus, au cours de l’année, le réseau des bibliothèques/UdeM a déployé plusieurs améliorations pour améliorer le parcours des personnes en situation de handicap aux Bibliothèques, dont un meilleur accès au site web, l’installation de tables ajustables et l’accès à une imprimante adaptée.

Participation à un comité sur la mise en œuvre du Traité de Marrakech

Les bibliothèques/UdeM participent aux travaux du groupe de travail de l’American Research Librairies (ARL) et de l’Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC-CARL). Le mandat du groupe de travail est de déterminer les ressources nécessaires pour la mise en œuvre du Traité de Marrakech et de faire des recommandations aux membres des deux associations. Ce traité vise à faciliter l’accès à des ouvrages aux personnes non voyantes et à celles ayant un handicap visuel ou autre, qui les empêche de lire du contenu imprimé.

Meilleures inclusions des communautés autochtones

Initiatives autochtones en bibliothèques

Un événement intitulé Initiatives autochtones en bibliothèques s’est tenu à l’hiver 2021. Organisé par un comité composé de membres du personnel, il avait pour objectif de mettre en valeur des activités actuellement en place dans les bibliothèques afin de sensibiliser le personnel aux réalités autochtones du Canada. Cet événement s’inscrivait dans la poursuite d’une activité tenue au printemps 2019.

Trois conférences virtuelles ont été offertes. Cette seconde édition s’est inscrite dans le cadre des recommandations du Comité de vérité et réconciliation de la Fédération canadienne des associations de bibliothèques pour la mise en œuvre d’initiatives qui appuient les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, et s’inscrit dans la volonté de la FAÉCUM d’inviter l’UdeM à sensibiliser l’ensemble du personnel de soutien aux différences culturelles de notre communauté étudiante autochtone.

Rayonnement de MITIG
Logo de MITIG

De plus, ce même comité organisateur a impliqué les bibliothèques/UdeM dans la Semaine autochtone MITIG, du 15 au 23 mars 2021, par une mise en valeur des trois guides Études autochtones, Santé autochtone et Éducation, des enjeux et perspectives autochtones. Ainsi, grâce à la richesse de leurs collections documentaires, les Bibliothèques peuvent contribuer au rayonnement et à la diversité des cultures autochtones.

Gouvernance et interactivité organisationnelle dynamiques

Gouvernance et interactivité organisationnelle dynamiques

« Favoriser une culture organisationnelle permettant d’unifier les forces, de stimuler la collaboration et de mutualiser les ressources dans un souci d’efficience collective et de réalisation personnelle au travail. »

Plan d’action 2016-2021 - Transcender les frontières

Partenariat des bibliothèques universitaires québécoises : un succès éclatant et de nombreuses retombées

Poursuivre un partenariat fructueux

Sofia : l'outil de recherche maintenant en ligne

Tuile promotion avec le logo de Sofia

Si l’on excepte la pandémie, l’élément marquant de l’année 2020-2021 est la mise en service de Sofia, le nouvel outil de recherche commun des bibliothèques universitaires du Québec. Mis en ligne à l’UdeM le 7 juillet 2020, Sofia remplace Atrium, le catalogue des Bibliothèques. La communauté de l’Université de Montréal peut dorénavant repérer facilement des documents dans la collection UdeM et, d’un seul clic, élargir sa recherche aux dix-huit collections des bibliothèques universitaires du Québec, soit à plus de 20 millions de documents. Sofia offre de multiples avantages : une interface multilingue; un accès simplifié aux collections; un dossier du lecteur unique pour toutes les bibliothèques universitaires québécoises, accessible avec une seule carte d’emprunt, soit la carte UdeM (pour la communauté UdeM); des règles de prêt simplifiées avec possibilité d’emprunt de 100 documents pour une période de 30 jours renouvelable automatiquement; et, finalement, une grille de tarification unifiée.

Sofia, c’est l’outil de recherche visible par les usagers et usagères. Mais pour en arriver à cette mise en service majeure, il a fallu faire migrer tout le système de gestion des opérations des bibliothèques vers WorldShare Management Services d’OCLC, une plateforme de nouvelle génération en infonuagique. Au cours de l’année 2020-2021, tout le personnel des bibliothèques/UdeM a dû, de son côté, s’approprier ce nouvel outil, ce qui l’a parfois obligé à modifier ses processus de travail. Un grand accomplissement!

L’implantation de Sofia était le projet phare du Partenariat des bibliothèques universitaires québécoises (PBUQ). Ce partenariat a également permis la mise en place de plusieurs autres collaborations, dont l’aboutissement de la plateforme GéoIndex et du dépôt de recherche Dataverse UdeM. De plus, pour faciliter l’accès aux ressources électroniques dans Sofia, les bibliothèques/UdeM ont pu mettre en service les outils BrowZine et LibKey.

Le PBUQ a pu réaliser ses projets grâce à une subvention de 10,4 M$ provenant du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour les dix-huit bibliothèques universitaires du Québec.

Nouvelle plateforme pour GéoIndex

Logo de Geoindex

Avec l’arrivée de la nouvelle plateforme partagée de données géospatiales, l’un des projets du PBUQ, GéoIndexUdeM devient GéoIndex. Il s’agit d’une initiative développée par l’Université Laval avec le soutien du Bureau de coopération interuniversitaire. GéoIndex est un guichet unique pour la découverte, la consultation et l’extraction de données géospatiales et la recherche de photographies aériennes. La plateforme offre de nouvelles fonctionnalités de personnalisation et de sauvegarde, et propose une plus grande quantité de données géospatiales. Le nouvel environnement devient aussi un espace collaboratif où le partage de données est simplifié afin de permettre la mise en valeur de données produites par les différentes universités.

Nouvel outil pour la réservation de places en bibliothèque

Dans le but de respecter les règles sanitaires durant la pandémie, les bibliothèques/UdeM ont implanté un système de réservation de places permettant d’assurer la sécurité de tous dans le respect des limites d’occupation pour chacune des bibliothèques du réseau. LibCal, un système acquis dans le cadre du PBUQ, a permis aux membres de la communauté de s’assurer d’avoir une place de travail en bibliothèque, incluant celles qui sont équipées de matériel informatique.

Suite Third Iron Complete

Dans le cadre du PBUQ, les bibliothèques/UdeM ont implanté la suite Third Iron Complete composée de :

  • BrowZine : pour parcourir les contenus des périodiques électroniques;
  • LibKey : pour accélérer l’accès aux articles électroniques;
  • LibKey Nomad : une extension au navigateur pour rendre l’accès encore plus direct.

Comité PPS UdeM

Au terme de l’implantation de la Plateforme partagée de services (PPS) et pour mieux soutenir les projets en cours dans le cadre de la PPS, les bibliothèques/UdeM se sont dotées d’une instance interne, le Comité PPS à l’UdeM, permettant ainsi d’orchestrer des actions entourant ce projet.

Mise en valeur aux bibliothèques/UdeM

Favoriser le rayonnement

Bibliothèque du campus de l’UdeM à LavalTuile promotion pour la vitrine thématique sur la motivation et persévérance

La Bibliothèque du campus de l’UdeM à Laval a mis en valeur, dans une vitrine thématique virtuelle, des documents sur la motivation et la persévérance. De plus, des recherches préprogrammées dans l’outil de recherche Sofia ont été proposées pour accéder à l’ensemble des collections des Bibliothèques sur ces sujets.

Bibliothèque de kinésiologie

La Bibliothèque de kinésiologie a créé une vitrine thématique virtuelle sur le thème de la marche. Les titres proposés portaient sur les différents types de marche et sur certaines applications pratiques reliées au domaine.

Bibliothèque des sciences

La Bibliothèque des sciences a inauguré l’œuvre Femmes de sciences, créée par l’artiste Kay Nau et mettant en valeur des scientifiques contemporaines. Les femmes illustrées ont été sélectionnées par les départements de Chimie, Géographie, Physique et Sciences biologiques de la Faculté des arts et des sciences. Cette sélection s’est effectuée à l’instigation de
Mme Mirjam Fines-Neuschild, doctorante à l’UdeM.

La Bibliothèque des sciences s’est associée au Centre d’exposition de l’UdeM (CEUM) pour accueillir, au printemps 2021, l’exposition Cadrer la nature de la commissaire Catherine Barnabé. Cette exposition a permis de découvrir les œuvres numériques créées par Janick Burn, Hannah Claus, Ariane Plante et Ingrid Tremblay durant l’été 2020 avec les œuvres des artistes Maude Connolly, Jennifer Dickson, Jeanne Rhéaume, Andrée S. De Groot. À travers le numérique, les artistes proposaient une contemplation engagée qui allie le geste performatif, la vidéo, la photographie et le son.

Bibliothèques des sciences de la santé et des sciences

L’équipe des bibliothèques des sciences de la santé et des bibliothèques scientifiques a souligné la Journée internationale des femmes et des filles de science en déployant une série d’initiatives mettant en valeur l’implication des femmes dans le domaine des sciences. L’une de ces initiatives a permis d’enrichir l’encyclopédie Wikipédia d’un article sur Anne-Marie Mes-Masson, professeure titulaire à la Faculté de médecine de l’UdeM, et d’un autre sur Maryam Mirzahkanie, première et seule femme récipiendaire de la médaille Fields en mathématiques.

Réseau des bib/UdeM : échanges et collaborations

Favoriser l’émergence de synergies dans les équipes

Le Club d’échanges savants des bibliothèques/UdeM a repris ses activités pour une cinquième année, mais cette fois en invitant les bibliothécaires et les techniciens et techniciennes en documentation à participer à des rencontres virtuelles.

Destiné aux membres du personnel des bibliothèques/UdeM pour leur permettre de mieux comprendre et connaître les projets en cours à la Direction des bibliothèques, le programme des conférences-midi a basculé en mode virtuel.

Plusieurs activités de formation ou d’information ont été offertes virtuellement pour présenter au personnel de la Direction des bibliothèques les développements, les outils ou les nouveaux services.

Importance du partenariat

Accroître les partenariats

Présence accrue durant la pandémie pour soutenir le personnel enseignant

Depuis le début de la pandémie, l’équipe des bibliothèques/UdeM s’est jointe à celle du Centre de pédagogie universitaire (CPU) de l’UdeM pour accompagner les membres du personnel enseignant dans les nouveaux défis liés à la transformation de leur mode d’enseignement.

Programme francophone des autorités de noms (PFAN)

La Direction du traitement documentaire et métadonnées (DTDM) a mis en place un projet pilote de mentorat d’une durée de 15 semaines. Ciblant la création des autorités dans Canadiana, ce projet pilote a pour but de soutenir l’équipe de Polytechnique Montréal dans sa participation au PFAN. L’École de technologie supérieure (ÉTS) se joindra également à ce projet.

Partenaire avec des équipes de recherche

La Bibliothèque des lettres et sciences humaines a été invitée à contribuer à quatre projets de recherche pour lesquels elle a été désignée comme partenaire lors des demandes de subvention.

Accueil d’un PST et d’un conseiller pédagogique du CPU à la Bibliothèque ÉPC

À la suite d’une entente avec la Direction des technologies de l’information (TI), la Bibliothèque ÉPC a réaménagé une partie de ses espaces pour accueillir dans ses locaux le personnel et les équipements audiovisuels du Point de services techniques (PST) des TI au pavillon Marie-Victorin. Les PST offrent des services de prêt d’équipement audiovisuel aux membres de la communauté UdeM pour leurs travaux d’enseignement, de recherche, d’apprentissage et de gestion, ainsi que pour les activités institutionnelles. Grâce à ce partenariat, il sera dorénavant possible d’emprunter et de retourner les équipements audiovisuels du PST à la Bibliothèque qui offre des horaires plus étendus.

La Bibliothèque accueillera également dans ce nouvel espace un conseiller pédagogique du Centre de pédagogie universitaire qui soutiendra le personnel enseignant du pavillon Marie-Victorin dans le développement pédagogique. Ainsi, les équipes de la Bibliothèque, du PST et du CPU pourront mettre en commun leurs expertises respectives afin d’offrir une gamme de services élargie dans un même lieu.

Collaboration avec la Faculté de médecine vétérinaire

Prêt d'un portable
Prêt de portables pour la faculté

Depuis le début de l’année 2021, les membres de la communauté étudiante de médecine vétérinaire peuvent emprunter à la Bibliothèque de médecine vétérinaire l’un des vingt ordinateurs portables appartenant à leur faculté, et ce, grâce à une entente de partenariat.

Visite inusitée à la Bibliothèque

La Bibliothèque de médecine vétérinaire a accueilli l’équipe du Dr Guy Fitzgerald, clinicien enseignant à la Clinique des oiseaux de proie du Centre hospitalier universitaire vétérinaire. Accompagnée d’oiseaux de proie, l’équipe a présenté à distance les activités de vulgarisation normalement offertes en classe aux élèves du primaire.

Partenariat à la Bibliothèque des sciences

Participation à la 4e édition d’astroMIL

En collaboration avec l’Institut de recherche sur les exoplanètes (iREx) et CISM, la Bibliothèque des sciences a contribué à l’organisation de la quatrième édition (12 août 2020) d’astroMIL, la populaire fête de l’astronomie et de la science. Intitulé astroMIL - Unis sous le même ciel, l’événement s’est déroulé en mode virtuel.

Soutien à l’élaboration d’un balado

La Bibliothèque des sciences a offert du soutien à deux astrophysiciennes de l’Institut de recherche sur les exoplanètes de l’UdeM pour la réalisation de leur balado sur la vulgarisation de la recherche en astronomie et en astrophysique.

Douzaine du développement durable

À l’invitation de la Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal (FAÉCUM), la Bibliothèque des sciences a conçu, pour la Douzaine du développement durable, un carrousel de lecture sur les différents aspects de ce défi planétaire.

Atelier de contribution à Wikipédia : La chasse aux fautes

À l’occasion de la Francofête de l’Université de Montréal, les bibliothèques ont organisé l’événement La chasse aux fautes (24 mars 2021) en partenariat avec le Bureau de valorisation de la langue française et de la Francophonie. L’atelier de contribution s’est déroulé en mode virtuel et a permis aux personnes intéressées de se réunir pour améliorer la qualité du français dans les articles de Wikipédia. Plusieurs membres de l’équipe des Bibliothèques ont participé à cet atelier à titre de formateur et formatrice.

Accueil de stagiaires

Les bibliothèques/UdeM ont accueilli deux stagiaires du programme de Techniques de la documentation du Collège de Maisonneuve, un stagiaire en Techniques de la documentation du Collège Lionel-Groulx ainsi que deux stagiaires de la maîtrise en sciences de l’information de l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information (EBSI) de l’UdeM.

Pour mieux comprendre la communauté de recherche

Deux membres du corps professoral de l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information ont présenté au personnel des bibliothèques/UdeM la conférence L’écosystème de la recherche à l’UdeM. Cet exposé visait à démystifier l’écosystème de la recherche à l’UdeM et à présenter le cycle de vie d’un projet de recherche ainsi que les caractéristiques des différents acteurs impliqués.

Milieu de vie engageant et stimulant

Milieu de vie engageant et stimulant

« Créer un milieu de vie inspirant par des environnements numériques, sociaux et physiques qui stimulent les rencontres et les interactions. Ce milieu favorisera l’esprit d’innovation, de collaboration et de partage, visant un sentiment d’inclusion, d’appartenance et d’identité. »

Plan d’action 2016-2021 - Transcender les frontières

Environnement sécuritaire

Réaménager les espaces en contexte de pandémie

Laboratoire informatique à la Bibliothèque des sciencesPour respecter les mesures sanitaires mises en place en raison de la pandémie, les bibliothèques/UdeM ont dû revoir leurs façons de faire. Pendant un certain temps, l’accès aux locaux a été restreint au personnel. Les Bibliothèques ont ensuite réaménagé leurs espaces, entre autres, en réduisant le nombre de places et en implantant un nouveau système de réservation pour y donner accès. Avant de se présenter en bibliothèque, les membres de la communauté UdeM devaient réserver leur place ainsi que les documents qu’ils désiraient consulter ou emprunter. Après plusieurs mois, ils ont pu accéder aux rayonnages à condition d’avoir préalablement réservé une place de travail. Chaque section de rayonnage ne pouvait recevoir qu’une personne à la fois. Sur place, chaque personne devait prouver son appartenance à la communauté UdeM et respecter les consignes sanitaires en vigueur.

Modification des horaires des Bibliothèques

Suivre l’évolution des directives de la Santé publique

Fermées depuis le 14 mars 2020, les Bibliothèques ont pu ouvrir leurs espaces de travail à leur communauté le 28 août 2020. Dès ce moment, elles ont tout mis en œuvre pour maintenir leurs horaires habituels, qu’elles ont dû toutefois revoir régulièrement pour s’adapter au couvre-feu imposé par le gouvernement du Québec.

Ouverture du Centre de conservation – 101, boul. Marcel-Laurin

Offrir l’accès à des collections

Rayons amovibles au Centre de conservation – 101, boul. Marcel-LaurinLe nouveau Centre de conservation – 101, boul. Marcel-Laurin a été mis en service le 6 avril 2021. Il héberge plus de 30 000 livres scientifiques semi-actifs provenant essentiellement du domaine des sciences (chimie, physique, géographie, biologie), dont une importante collection de cartes géographiques et d’atlas. On y trouve également des périodiques semi-actifs provenant de toutes disciplines ainsi que la Collection Claude-Gingras, un don à titre posthume du célèbre journaliste. L’équipe des bibliothèques/UdeM a entamé le traitement des documents de cette collection, et leur signalement sera ajouté graduellement dans l’outil de recherche Sofia. L’emprunt des documents se fait par le service de demande de documents.

Amélioration de l’expérience étudiante

Revoir les espaces l Un projet actif aux bibliothèques/UdeM

Codesign en bibliothèques

Devenir une destination de choix pour permettre à la communauté UdeM d’apprendre, de créer et d’interagir, telle est la volonté de l’équipe des bibliothèques/UdeM. Pour y arriver, elles ont lancé le projet de codesign i.de.bi.um (Initiative de design en bibliothèque – Université de Montréal) avec le groupe de recherche Design et Société de l’Université de Montréal, auquel s’est jointe la firme Meilleur monde. Les résultats de ces démarches influenceront les futurs programmes fonctionnels des bibliothèques/UdeM.

Meilleur monde a remis à Design et Société un rapport résultant de la consultation effectuée auprès de membres de la communauté UdeM, au début de l’hiver 2020, sur le réaménagement de la Bibliothèque de la santé.

Plus tard, pour faire suite à des consultations menées auprès de la communauté de recherche en santé et des membres du personnel de la Bibliothèque de la santé, Meilleur monde a présenté un deuxième rapport portant cette fois sur les conclusions entourant le soutien à la recherche dans le secteur de la santé.

Ces deux rapports permettront de dégager des éléments structurants pour revoir des aménagements et développer de nouveaux services.

Amélioration des espaces de travail à la Bibliothèque de droit

Zone bleu au 5e étage de la Bibliothèque de droit

Dans la poursuite de leur projet de renouvellement des places de travail dans l’ensemble de leur réseau, les bibliothèques/UdeM ont procédé à d’importants travaux de réaménagement à la Bibliothèque de droit. En plus de remplacer le revêtement de sol du 5e étage, on a retiré des rayonnages et mis en place de nouvelles aires de travail proposant du mobilier diversifié, électrifié et plus spacieux. Les quatre zones de travail sont de couleurs différentes, permettant ainsi de s’orienter plus facilement. Grâce à ces améliorations, qui s’inscrivent dans le plan quinquennal de renouvellement des places assises financé par le Fonds d’amélioration de la vie étudiante (FAVE), la Bibliothèque de droit fournit maintenant des espaces de travail mieux adaptés aux besoins de sa communauté. Mentionnons également qu’elle a pu compter sur la générosité des diplômés de la Faculté de droit pour procéder à l’amélioration de l’une de ses salles, qui a été transformée en espace de travail collaboratif, répondant ainsi aux besoins évolutifs de la communauté étudiante.

Améliorations de l’Antenne – 7077, avenue du Parc

Salle de travail à l'Antenne – 7077, avenue du Parc

Grâce aux travaux réalisés au cours de l’automne 2020, l’Antenne – 7077, avenue du Parc offre dorénavant des espaces complètement modernisés avec du nouveau mobilier et des salles de travail mieux insonorisées.

Amélioration du 2e étage de la BLSH

La Bibliothèque des lettres et sciences humaines a fait l’objet de travaux de réaménagement, qui ont été entrepris en 2019, mais retardés en raison de la pandémie. La communauté UdeM peut maintenant profiter d’un deuxième étage repensé et modernisé. Les espaces de la Médiathèque J.-A.-DeSève et la salle de référence ont été entièrement rénovés.

Activités bien-être

Prendre soin de soi

Deux ateliers virtuels sur le thème de l’attention sensorielle pour la gestion du stress ont été offerts aux membres de la communauté UdeM. Ils ont été organisés par les Bibliothèques, conjointement avec l’organisme SOI – Le salon zen (SAÉ), et avec l’aide d’une étudiante en neuropsychologie clinique.

De plus, deux séances virtuelles de méditation ont été données aux équipes des bibliothèques ÉPC, Aménagement, Musique, Campus de l’UdeM à Laval et Droit. Cette activité leur a permis de se rencontrer et de partager un moment de relaxation.

Budget de fonctionnement, répartition du budget des acquisitions, utilisation des ressources, documentation

2020-2021 en chiffres

Maintien du budget de la documentation

Pour maintenir de la prévisibilité dans les dépenses et se mettre à l’abri des fluctuations du taux de change, les bibliothèques/UdeM, avec l’aide de la Direction des finances, ont acheté un bloc de 4,6 millions de dollars américains. Elles se sont aussi appliquées à maintenir le ratio des dépenses livres/périodiques à 20/80 et ont cherché à contenir l’augmentation incessante des abonnements aux périodiques scientifiques. Pour enrichir encore davantage leur offre numérique en période de pandémie, les bibliothèques/UdeM ont continué à mettre en place des programmes d’achat de livres basés sur les données (EBA). Elles ont également procédé à l’achat de plusieurs collections, dont Arts & Sciences de JStor. Ces collections assurent un accès pérenne à près de 600 titres de périodiques dans diverses disciplines.

Tableaux

Budget de fonctionnement ($)1 2020-2021     2019-2020    
Acquisition de documents 2 12 024 154     12 665 131    
Salaires 3 16 456 199     16 484 750    
Avantages sociaux 4 4 721 697     4 574 946    
Dépenses diverses 5 1 596 463     1 817 939    
Informatisation 6 356 848     689 097    
Revenus divers 7 (101 085)   (248 443)  
Total 35 054 276 $ 35 983 420 $
1. Le budget de fonctionnement s’établit à 34 702 717 $ (34 191 875 $ en 2019-2020). Des dépenses totalisant 351 559 $ (1 791 545 $ en 2019-2020) ont été financées par des sources autres que le budget de fonctionnement, soit par le Fonds de souscription et le Fonds d’immobilisation.
2. Dont un ajout non récurrent de 640 527 $ en 2019-2020 (Fonds d’immobilisation et de souscription).
3. Dont un ajout non récurrent de 108 916 $ (213 161 $ en 2019-2020) (Fonds STIC, FAVE et de souscription).
4. Dont un ajout non récurrent de 21 403 $ (36 901 $ en 2019-2020) (Fonds STIC, FAVE et de souscription).
5. Dont un ajout non récurrent de 162 769 $ (510 236 $ en 2019-2020) (Fonds FAVE, MAO et de souscription).
6. Dont un ajout non récurrent de 58 471 $ (390 720 $ en 2019-2020) (Fonds STIC).
7. Dont des frais facturés aux usagers de 15 048 $ (144 630 $ en 2019-2020).
Acquisition de documents 2020-2021 1 2019-2020
Périodiques imprimés 2 014    2 100   
Périodiques électroniques 92 477    56 032   
Livres imprimés 8 207    14 674   
Livres électroniques 2 291 931    6 685  
1. En raison de la pandémie, on a accordé une plus grande part du budget au numérique. Cette tendance se poursuivra.
2. Les livres électroniques acquis prennent en compte les documents disponibles via les programmes d’achat basés sur les données (EBA/PDA). On évalue à environ 280 000 le nombre de ces documents disponibles dans l’outil de recherche Sofia. Même si ces programmes existaient en 2019-2020, ils n’étaient pas comptabilisés.
Utilisation des ressources 1 2020-2021 2019-2020
Fréquentation 342 934 1 571 478
Articles consultés en ligne 6 038 014 6 400 245 2
Livres consultés en ligne 1 212 400 1 851 599 3
Prêts en bibliothèque 301 627 555 800
Consultations sur place des documents 38 163 113 789
Formations offertes à des groupes (en direct) 967 1 092
Participants aux formations 21 037 25 133
Webinaires déposés sur YouTube 38 5
Nombre de vues des webinaires sur YouTube 34 938 n.d.
Vidéos disponibles sur YouTube 220 n.d.
Nombre de vues des vidéos sur YouTube 164 643 n.d.
Nombre de visites sur le site web 3 593 590 3 060 851
Service Une question? (référence virtuelle) 35 669 4 3 897
Aide et référence (questions) 5 43 840 4 113 970
1. La fermeture des Bibliothèques du 1er mai au 28 août 2020 ainsi que l’accès limité tout au long de l’année en raison de la pandémie de la COVID-19 ont eu des répercussions négatives sur l’utilisation des services normalement offerts sur place : consultations et emprunts de la collection imprimée, formations, aide et référence, fréquentation.
2. En raison d’un projet de forage de données, les statistiques de téléchargement de l’un de nos fournisseurs étaient exceptionnellement élevées en 2019-2020. Si on enlève cette anomalie, l’augmentation annuelle est de 5 %.
3. Des variations de statistiques de certains fournisseurs en raison d’une nouvelle méthode de calcul des consultations (COUNTER 5) expliquent la différence à la baisse.
4. Le total de l’aide et la référence, pour l’année 2020-2021, est de 79 509 questions.
5. Excluant « Service Une question? (référence virtuelle) ».
Collections en résumé 2020-2021 2019-2020
Livres imprimés (titres) 1 531 896 1 487 575
Livres électroniques (titres) 1 884 499 631 268
Bases de données 268 257
Périodiques imprimés 2 37 959 38 232
Périodiques électroniques 3 92 477 56 032
Calypso (objets numériques) 39 522 38 810
Papyrus (documents) 24 335 22 633
Nombre total de titres (tous formats) 4 2 844 405 2 601 951
1. Ce total inclut les documents accessibles via les programmes d’achat basés sur les données (EBA/PDA) évalués à environ 280 000 livres électroniques disponibles dans l’outil de recherche Sofia.
2. Périodiques imprimés incluant les dons.
3. Périodiques électroniques payants.
4. Comprend tous les titres détenus par les bibliothèques/UdeM, y compris les types de documents non répertoriés dans ce tableau.
Espaces de travail 2020-2021 2019-2020
Superficie nette (m2) 1 36 920 35 477
Places assises 2 1 414 4 527
Salles de travail 142 167
Places en salle de travail 3 136 830
Bibliothèques 1 16 15
Heures d’ouverture par semaine 4 112 123
1. Ouverture du Centre de conservation – 101, boul. Marcel-Laurin.
2. En raison de la pandémie, nous avons dû réduire le nombre de places assises en bibliothèque.
3. Comprises dans le nombre total de places assises.
4. Basé sur les heures d’ouverture habituelles de la Bibliothèque des lettres et sciences humaines.